Les actions de valorisation

Mémoires des cités minières

Après avoir travaillé sur la mémoire des anciens mineurs, l’association a souhaité recueillir les témoignages des personnes ayant vécu l’époque de la mine, dans l’ombre : les femmes et les enfants de mineurs, habitant les cités minières.

Pour cela, l’association a souhaité solliciter la participation de la jeune génération d’aujourd’hui, afin qu’elle s’approprie son histoire locale. C’est le Collège Notre-Dame de Briouze qui a répondu à l’appel à projets, soutenu par Flers Agglo et la DRAC Normandie.

C’est ainsi qu’après avoir découvert les sites miniers et l’histoire du Bocage, les élèves de 4ème ont rencontré Karine Le Petit, ethnologue à la Fabrique de Patrimoines, puis Cyrielle Lava, éducatrice à l’image et au cinéma, afin de récolter les mémoires des habitants des cités minières.
Ils ont ensuite, accompagnés de leur professeur d’Histoire-Géographie, d’Arts Plastiques et leur professeur documentaliste, mené les interviews, écrit le scenario du docu-fiction, et tourné les scènes de reconstitution illustrant les témoignages.

Le film, « Mémoires des cités minières du bocage normand », sera diffusé vendredi 19 novembre 2021 à 20h à la salle Madeleine Louaintier à Flers.

Journées européennes du patrimoine 2019

De nombreux visiteurs se sont déplacés le dimanche 22 septembre 2019 dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine, afin de découvrir l’ancienne poudrière de la mine de la Ferrière aux Etangs, lieu de stockage de la dynamite utilisée pour abattre le minerai de fer. Plus de 550 personnes se sont déplacées pour visiter ce lieu chargé d’histoire, partie intégrante de l’histoire du Bocage et de ses habitants.

Les visiteurs, armés de casques de sécurité, ont plongé par groupe de 25 personnes dans le boyau creusé dans le grès armoricain afin de découvrir le fonctionnement et la vie de la mine, de l’abatage du minerai de fer au travail des mineurs de fond, mais aussi toute l’importance de la Saint Barbe. Pour l’occasion, un autel a même été reconstitué à l’intérieur de la galerie, avec la statue provenant  de l’église de la Ferrière, entourée de bougies et de fleurs, comme elle pouvait l’être au fond de la mine.

Au parc des minières, les visiteurs ont pu comprendre l’histoire géologique de la région et la formation du minerai de fer, au pied des mines à ciel ouvert du Moyen Age. C’était également l’occasion pour eux de découvrir le travail du fer aujourd’hui, grâce à la présence d’un maréchal ferrant Tony Karp, ainsi que d’un artiste sculpteur, Griffenfer.

Journées européennes du patrimoine 2018

Un week-end chargé d’histoire(s) !

Un beau week-end des Journées du patrimoine s’est terminé dimanche 16 septembre 2018, avec plus de 800 visiteurs.

Plus de 350 personnes ont assisté aux deux représentations de « Fer autour d’un café » de Françoise Markun : les témoignages de femmes de mineurs lorrains ont touché, et parfois interpelé les spectateurs, qui pour certains, se sont reconnus dans ces histoires. A la fois drôle et émouvant, on se laisse happer par le récit de vies, pas toujours faciles, de ces femmes qui ont elles aussi connu la mine, à leur manière.

Par ailleurs, les archéologues de l’INRAP ont permis au public de découvrir et de comprendre le principe de réduction du minerai de fer dans un bas-fourneau, et de voir les différentes étapes de ce travail au fur et à mesure de l’après-midi du samedi. En parallèle, un four de grappage (pour le recyclage de morceaux de fer) a fonctionné, permettant aux forgerons de travailler le métal et d’expliquer les techniques de transformation.

Samedi soir, à la nuit tombée, le groupe de choristes Falbalala a enchanté le site, sublimant la mise en lumière des fours, permettant aux visiteurs de découvrir le site sous un autre jour.

Sept visites guidées ont eu lieu sur tout le week end aux fours de la Butte Rouge, suivies par entre 25 et 100 personnes à chaque fois.

Merci à tous les intervenants, les bénévoles et au public pour ce magnifique week-end, sous le signe de l’Histoire !

Programme : les fours de calcination de la Butte Rouge à Dompierre

Samedi, de 16h à 22h :
* Présentation d’un bas-fourneau avec démonstration de forge et animations autour du fer
* Visites guidées
* Trio vocal féminin à partir de 18h30
* 19h : Spectacle « Fer autour d’un café » : recueil de paroles de femmes de mineurs
* Mise en lumière des fours à la nuit tombée
* 21h : démonstration de réduction du minerai de fer

Dimanche, de 14h à 18h :
* Démonstration de forge et animations autour du fer
* Visites guidées
* 16h : Spectacle « Fer autour d’un café » : recueil de paroles de femmes de mineurs

2018 - Tournage de l’émission de France 3  « Histoire de se balader » sur le carreau de la mine de Saint-Clair-de-Halouze

L’équipe de Vincent Chatelain est partie à la découverte du patrimoine minier du Bocage Ornais et à la rencontre d’anciens mineurs et femmes de mineurs en préparation d’un prochain numéro de l’émission de France 3 « Histoire de se balader » (chaque dimanche à 12h55 sur France 3 Normandie).

Le numéro consacré à Flers et ses environs, qui fait la part belle à l’histoire de la mine de fer de Saint-Clair-de-Halouze, a été diffusé en début d’année 2019.

Retrouvez le replay sur
https://www.youtube.com/watch?v=OSqR1bUqo_k&list=PL15An_ETzCjYrYU5FT2DSTWE56wNjrEJ_

2017 - Mise en valeur du Puits 1 à St-Clair-de-Halouze

L’association Le Savoir & Le Fer et le GRETA Sud-Normandie de Flers ont mis en valeur l’ancien puits n°1 de la mine de Saint-Clair-de-Halouze par un garde-corps métallique (prise de côtes, dessin des pièces, fabrication en atelier : découpe, soudure, etc, pose sur site avec les bénévoles de l’association) et par un débroussaillage et nettoyage de ses abords dans le cadre d’un projet d’insertion.

2014 - Création de la route touristique "Circuit des forges et des mines"

L’association Le Savoir & Le Fer, avec le soutien de Flers Agglo, a créé un circuit-découverte du patrimoine minier, au départ de la Maison du Fer, à faire en voiture ou en car et matérialisé par un ensemble de panneaux directionnels sur les routes du Bocage et de panneaux indiquant l’entrée de chaque site.

Budget : 13 500 €.

Financement : Flers Agglo (80%), Département de l’Orne (20%).

2011-2014 - Muséographie de la maison du fer

L’association Le Savoir & Le Fer a créé une nouvelle muséographie offrant un panorama de l’histoire locale des forges et des mines de fer à travers une collection d’objets (wagonnet, casques, lampes, outils de mineurs..), 6 panneaux d’interprétation, une maquette de la mine de Saint-Clair-de-Halouze et un film sur les mines de l’Orne rassemblant images d’archives et témoignages d’anciens mineurs. Un point-info touristique et un espace librairie-boutique ont également été aménagés.

Budget : 32 333 €.

Financement : Le Savoir & Le Fer (10%), Région Basse-Normandie (17%), Département de l’Orne (20%), Europe (Leader) (38%), Créavenir (15%).

2010-2011 - Rénovation du bâtiment du musée de dompierre

Musée du fil et du fer avant 2010
Previous
Next

L’association Le Savoir & Le Fer et la Commune de Dompierre, propriétaire du bâtiment abritant le Musée du Patrimoine Rural, ont réalisé des travaux de rénovation (isolation, électricité, fenêtres, carrelage, peinture) et d’aménagement (création d’un espace d’exposition permanente, d’un espace de vidéo-projection et d’un espace bureau) en vue de la transformation du musée en « Maison du Fer ».

Budget : 33 752 €.

Financement : Commune de Dompierre (40%), Europe (Leader) (49%), Guibout matériaux (8%), Le Savoir & Le Fer (3%).

2009 - Création des panneaux d’interprétation sur les sites miniers de Saint-Clair-de-Halouze

L’association Le Savoir & Le Fer a créé 11 panneaux d’interprétation du patrimoine implantés sur les sites miniers traversés par le  »Circuit de la mine », la voie-verte et le GR22bis. L’installation des panneaux et les travaux d’abattage et de débroussaillage réalisés lors de la pose des panneaux ont été réalisés dans le cadre d’un projet pédagogique avec la Maison Familiale Rurale de Pointel (BEPA Travaux Forestiers).

Budget : 4 037 €.

Financement : Le Savoir & Le Fer (38%), Créavenir (62%).