L'ASSOCIATION      I      LES ACTIONS REALISEES      I      LES PROJETS      I      SOUTENIR L'ASSOCIATION      I      ADHERER      I      REVUE DE PRESSE      I      CONTACT

LE SAVOIR & LE FER
Association pour la mise en valeur du patrimoine minier et métallurgique du Bocage Ornais




















OUVRIR AU PUBLIC UNE ANCIENNE GALERIE
DE MINE DE FER





L'association Le Savoir & Le Fer a localisé une ancienne galerie de mine, à la Ferrière-aux-Etangs, qui permet d’accéder aux chantiers d'abattage du minerai de fer, à une vingtaine de mètres sous terre. L'association, qui oeuvre pour la mise en valeur du patrimoine minier existant en surface (chevalement, fours de calcination...), souhaiterait faire découvrir au public ce patrimoine minier souterrain, si méconnu, et pourtant tellement extraordinaire.

L’intérêt patrimonial de ce site souterrain est d'abord historique : cette ancienne galerie de mine permet de se plonger dans les conditions de travail des mineurs ''au fond'' et de comprendre le quotidien des ''gueules rouges''. Patrimoine anthropisé, les mines de fer son aussi un patrimoine naturel. L'intérêt patrimonial de cette galerie de mine est aussi géologique : le site donne à voir notamment le pendage de la couche de carbonate de fer et les plissements de la roche. Enfin, l'attrait esthétique des lieux, l'ambiance particulière dans laquelle on est plongé en explorant le sous-sol, en font un site doté d'un réel potentiel touristique.










RELEVE TOPOGRAPHIQUE DE LA GALERIE DE MINE EN 3D
© Topdess

LA GALERIE DE MINE EN VIDEO
© Simon-Pierre Coftier





Sous l'impulsion de l'association Le Savoir & Le Fer, Flers agglo a confié a une équipe de géotechniciens une étude de faisabilité afin d'analyser les aspects techniques, réglementaires et financiers du projet de l'assocuation. Cette première étude a conclu à une faisabilité technique du projet aux conditions de réaliser des travaux de sécurité assez simples (purgeage, boulonnage...) et de réaliser une ventilation convenable de la galerie (création de deux ouvertures permettant un courant d'air) de manière à éliminer toute trace de radon, un gaz radioactif qui se dégage naturellement de la roche, sans danger à l'extérieur mais qui dans le contexte clos de la mine stagne et atteint des concentrations qui peuvent être dangereuses pour la santé.

L'association Le Savoir & Le Fer s'est rapprochée des services de la Préfecture du Lot, département où de nombreux sites souterrains sont ouverts au public, ainsi que des services de la Prévention des risques du S.D.I.S de l'Eure & Loir, pour bénéficier de leur expérience en matière de gestion de sites souterrains ouverts au public. Elle est également entrée en contact avec l'A.N.E.C.A.T (Association Nationale des Exploitants de Cavernes Aménagées pour le Tourisme) pour entammer une réflexion sur l'accueil des personnes à mobilité réduite dans les sites souterrains difiicilement accessibles à tous et étudier la mise en oeuvre de dispositifs compensatoires simples (caméra placée sur le casque d'un visiteur retransmettant en direct la visite aux personnes restées en surface...). 

Un comité de pilotage a été créé, réunissant autour du projet de l'assocuation Le Savoir & Le Fer, Flers agglo, la Sous-préfecture d'Argentan, le B.R.G.M (Bureau des Recherches Géologiques et Minières), le Pôle après-mines ouest et le Service des Risques de la D.R.E.A.L Normandie (Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement), la D.D.T de l'Orne (Direction Départementale des Territoires), le Service Prévention des Risques du S.D.I.S de l'Orne (Service Départemental d'Incendie et de Secours) et le Pôle Santé-Environnement de l'A.R.S Normandie (Agence Régionale de la Santé).

Mais le projet bute aujourd'hui surtout sur un obstacle majeur : le site est dans le périmètre d'un Plan de Prévention des Risques Miniers qui interdit toute construction et tout aménagement dans plusieurs zones sur la commune de La Ferrière-aux-Etangs, et notamment dans celle où se trouve la galerie. Pour que le projet voit le jour, le risque d'effondrement - qualifié de ''moyen ou faible'' - identifié dans le périmètre où se trouve la galerie devra donc être levé. Ce risque minier ne pourra être éliminé que par des travaux de consolidation qui permettront de sécuriser non seulement la galerie (comme analysé dans l'értude de faisabilité) mais aussi le contexte géologique de cette dernière (les chantiers d'extraction en contrebas, etc...). L'efficacité de ces travaux de consolidation devra alors faire l'objet d'une contre-expertise scientifique du B.R.G.M. 




L'ASSOCIATION
LE SAVOIR & LE FER


> Qui sommes nous ?
> Les actions réalisées
> Les projets
> Soutenir l'association
> Adhérer
> Revue de presse
> Contact





DECOUVRIR
LE PATRIMOINE MINIER


> La Maison du Fer
> Les sites à visiter
> Groupes



LES FORGES ET LES MINES DE FER
DU BOCAGE ORNAIS


> L'histoire du fer dans le Bocage Ornais
> Photos anciennes des mines de fer
> Témoignages de mineurs
> Livres sur les mines de l'Orne



ASSOCIATION LE SAVOIR & LE FER  

MAISON DU FER  
61700 Dompierre  
02.33.38.03.25  
contact@lesavoiretlefer.fr