LE CARREAU DE LA MINE DE FER DE SAINT-CLAIR-DE-HALOUZE

Le carreau de la mine de Saint-Clair-de-Halouze rassemble toutes les installations minières datant des années 1949-1978. Le chevalement, qui domine les infrastructures en béton (bâtiment de la recette, du concassage, salle des machines, silos de stockage du minerai, vestiaires-douches des mineurs…), est un témoin monumental du passé minier et sidérurgique de la Normandie. Il est aujourd’hui le seul qui se dresse encore au dessus d’un puits de mine dans la région.

Le chevalement, tour de poutrelles d’acier de près de 40 m de haut installée sur un puits d’extraction qui s’enfonçait à 360 m de profondeur, servait à la descente des mineurs et à la remontée des wagonnets de minerai de fer. Installation technique au centre de l’activité minière, le chevalement était aussi le lien entre « le fond » et « le jour » et à ce titre le symbole même de la mine.

Construit en 1917 en Allemagne, il a d’abord équipé la mine de Stahlberg puis sur celle de Huth avant d’être transféré en 1949 sur la mine de Saint-Clair-de-Halouze à titre de dommage de guerre. Et s’il est aujourd’hui le seul chevalement de Normandie, il est également le dernier chevalement allemand du Siegerland qui existe encore.

Laisser un commentaire